Des branches donne la parole aux arbres.

Des branches est un trio chorégraphique et musical entre une danseuse, un danseur et un percussionniste autour d’un quatrième personnage tout à fait central : un arbre.
Par la magie de la métaphore, ce géant danseur de plein vent vient nous parler de vie, de sa vie, de son vécu, de ses émotions, de ses murmures et de ses chants.

Ensemble regroupé.e.s en cercle autour de ce totem apparemment immobile et pourtant si vivant, nous souhaitons travailler la conception scénographique, la composition musicale et l’écriture chorégraphique comme une expérience d’immersion totale pour l’enfant dans la proposition artistique.

Nous nous affranchirons des dispositifs traditionnels du spectacle, ainsi l’aire de jeu et l’espace public seront fusionnés à l’abri d’un arbre majestueux et protecteur, sonore et musical sous lequel l’humanité partagera petites et grandes émotions de la vie.

Notre arbre abritera en lui la technologie, tant pour des effets spéciaux que pour la musique. Le dispositif instrumental sera dans le cœur de l’arbre avec un système de diffusion spatialisé dans les branches et les racines.

La composition musicale recherchera l’aérien (spectre sonore présent, superpositions de sons type «looper» avec instruments ou voix) ou le tellurique dans un rapport à l’arbre plus brut, plus rythmique (système de capteurs intégrés).

Pour la composition chorégraphique, proposer la danse classique dans une écriture contemporaine est aussi un axe majeur de cette création. Cette technique n’a que trop rarement été proposée à la petite enfance. Et pourtant le parallèle semble évident, de la puissance que dégage la danse classique à sa volonté d’élévation qu’elle puise dans l’enracinement de ses appuis. Montrer aux tout-petits une danse physiquement engagée, très affirmée techniquement et profondément virtuose, tel est le choix artistique que nous affirmerons.

Enfin comme dans toutes mes pièces, je vais mettre en jeu théâtral la danse et la musique pour qu’il ne soit aucunement question d’un simple accompagnement musical de la chorégraphie. Pour cela je vais croiser les talents de chacun, vers le mouvement, vers la musicalité, vers le rythme, vers la voix.

Cette pièce est en hommage aux enfants qui côtoient de nos jours plus de voitures que d’arbres…

Michèle Dhallu



Des branches est un projet chorégraphique et musical pour la petite enfance, engageant trois artistes en jeu au plateau : une danseuse, un danseur et un musicien. Notre envie est de convoquer le sensoriel de l’enfant, de faire converger les différentes composantes du spectacle pour donner à ressentir et pour révéler la vie au cœur de l’immobile.

Trois axes majeurs porteront notre recherche sur cette création :
• Le premier sera de proposer une écriture contemporaine servie par des interprètes de formation académique, afin de nourrir notre propos par la virtuosité de la danse classique, technique peu souvent offerte aux tout-petits.

• Le second sera de mettre les spectateurs dans une immersion sensorielle maximum voire totale, à la fois visuelle et sonore. Notre scénographie (un immense arbre) couvrira l’espace de jeu et l’espace public, ces deux espaces étant eux même imbriqués l’un dans l’autre.

• Et le dernier axe sera d’user de technologie pour créer la poésie, d’utiliser l’informatique tout autant au service de l’effet scénique (une branche casse, un bourgeon éclot…) que de la composition musicale et de l’effet sonore (travail de capteurs pour les percussions, diffusion multipoints dans le public..).